dimanche 4 septembre 2011

L’évaluation- 1

L’évaluation est un élément crucial du processus d’apprentissage.
Dans les établissements scolaires, les évaluations les plus directement visibles sont sommatives. Elles sont utilisées pour mesurer ce que les élèves ont appris à la fin d’une unité de formation, pour faire passer les élèves d’une classe à l’autre, pour s’assurer qu’ils ont le niveau requis pour obtenir un diplôme de fin d’études ou pour accéder à certains postes ou encore pour sélectionner les élèves à l’entrée de l’enseignement supérieur. Les ministères de l’Education se servent de l’évaluation sommative pour contraindre les établissements publics à répondre de a qualité de l’enseignement qu’ils dispensent. Enfin, les évaluations sommatives internationales – telles le  PISA, le Programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves – servent de plus en plus à comparer les systèmes d’éducation nationaux.  Cela étant, l’évaluation peut aussi revêtir une fonction formative. Dans les classes, l’évaluation formative désigne les évaluations interactives fréquentes des progrès et des acquis des élèves afin

d’identifier les besoins et d’ajuster l’enseignement en conséquence. Les enseignants qui utilisent des
méthodes et des techniques d’évaluation formative sont mieux préparés pour répondre à la diversité des
besoins des élèves – en différenciant et en adaptant leur pédagogie, pour améliorer le niveau des élèves et
l’équité des résultats. La généralisation de cette pratique se heurte toutefois à d’importants obstacles,
notamment les tensions perçues entre les évaluations formatives intervenant en classe et les tests sommatifs
à forte visibilité destinés à amener les établissements à répondre des résultats des élèves, ainsi qu’un
manque de cohérence entre les démarches d’évaluation des systèmes, des établissements et des classes.
Les principes de l’évaluation formative peuvent être appliqués au niveau des établissements et des
politiques pour déterminer les domaines à améliorer et promouvoir une culture efficace et constructive de
l’évaluation à tous les niveaux des systèmes éducatifs. Un recours plus fréquent à l’évaluation formative
dans l’ensemble des systèmes peut aider les parties prenantes à surmonter les obstacles mêmes à sa
diffusion dans les classes.
Ce chapitre montre comment l’évaluation formative oeuvre en faveur des objectifs de l’apprentissage
tout au long de la vie notamment en améliorant les résultats des élèves et l’équité des résultats et en aidant
mieux les élèves à apprendre à apprendre. Il examine ensuite les obstacles qui se posent à une pratique plus
générale de l’évaluation formative et les moyens de les surmonter et décrit le champ et la méthodologie de
l’étude.
Atteindre les objectifs de la formation tout au long de la vie
Tous les gouvernements nationaux et régionaux qui ont participé à cette étude encouragent
l’évaluation formative car ils y voient un moyen d’atteindre les objectifs de la formation tout au long de la
vie. Ils sont motivés par des données quantitatives et qualitatives démontrant que la pédagogie intégrant
l’évaluation formative a contribué à améliorer le niveau des élèves et aidé les enseignants à répondre aux
besoins de populations d’élèves de plus en plus diversifiées, ce qui contribue à réduire les inégalités. Les
enseignants qui recourent à des méthodes d’évaluation formative accompagnent les élèves dans le
développement de leurs compétences personnelles du « savoir apprendre » – des compétences que la rapide
obsolescence des connaissances dans la société de l’information rend de plus en plus indispensables.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire